Blog

Au péril de sa vie : Exposition « 24°3’55’’N 5°3’23’’E » de Ammar Bouras

  |   2017, Algérie, Art, Exposition, Jury   |   No comment
Une journée pluvieuse à Alger pour le vernissage de l’exposition autour des essaies nucléaires français à In Ekker. Comme une lamentation de la nature pour ce qu’elle a subit durant les années 60 à tout juste 150 km de la sublime Tamanrasset.

 

Vous l’aurez peut-être compris, cet étrange appellation d’exposition « 24°3’55’’N 5°3’23’’E » correspond aux coordonnées GPS de l’accident nucléaire souterrain qui s’est produit le 1er mai 1962 à In Ekker. Un défaut de confinement a conduit à libérer un nuage radioactif qui a culminé à près de 2 600 m d’altitude.

 

Des coordonnées GPS qui expliquent le choix symbolique de la date du vernissage le 24-03-2017. Une date qui nous invite à nous souvenir de ses hommes, femmes et enfants dont les vies ont été saccagées par la course aux armements nucléaires.

 

Un travail sur plusieurs années menant l’artiste Algérien Ammar Bouras à braver le danger radioactif pour comprendre la douleur de cette « Zone » meurtri et des conséquences désastreuses sur la vie. Il partage avec nous un désarroi et une désolation à travers ses œuvres inédites et époustouflantes qui ne manquent pas de rappeler l’élégance et la force du Sahara et de ses habitants.

 

Cette œuvre universelle réalisée par Ammar Bouras invite les citoyens du monde à réfléchir au lendemain du nucléaire.  Des photographies, vidéos et volumes qui défient notre imaginaire et nous rappellent  notre époque.

 

Un artiste contemporain déterminé à nous inspirer. Un plasticien Algérien dont le courage évident nous redonne la force de parler de sujets majeur de notre époque, même au péril de sa vie.
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.